>Comment faire analyser mes urines ?

Les analyses d’urines sont organisées par des groupes locaux dans divers départements français. Pour les contacter, vous pouvez consulter cette carte.

Certains départements n’ont pas encore de groupe organisateur. Dans ce cas, vous pouvez envoyer vos coordonnées à l’adresse suivante et nous vous recontacterons dès qu’un groupe sera constitué dans votre région : campagneglyphosatefrance@gmail.com

Des actions similaires sont en cours de préparation dans les Dom-Tom ainsi qu’à l’étranger (Belgique, Canada). Pour toute question, vous pouvez aussi nous contacter sur la même adresse électronique.

>Je souhaite aider à organiser la campagne près de chez moi, comment faire ?

Vous pouvez envoyer un email à l’adresse suivante avec vos coordonnées et nous vous recontacterons pour en discuter ensemble : campagne.glyphosate.comloc@gmail.com

>Comment porter plainte contre les fabricants de pesticides et les décideurs ?

Les derniers prélèvements avec plainte sont actuellement en cours de réalisation. A terme, c’est environ 6000 personnes qui auront déposé plainte dans le cadre de la campagne.

>Puis-je faire analyser mes urines moi-même ?

Notre action a une portée collective, non seulement à l’échelle de la France mais aussi de toute l’Europe et même au niveau mondial. Vous pouvez désormais, s’il ne vous est pas possible de vous joindre à une démarche groupée, vous associer à notre campagne en réalisant votre analyse vous-même suivant les modalités définies sur la page « rejoindre la campagne ». Vos résultats seront alors ajoutés aux milliers d’autres, qui constituent d’ores et déjà la plus vaste étude mondiale sur le sujet.

>Comment se déroule le prélèvement ?

Le prélèvement porte sur les urines. Il doit se faire à jeun, le matin avec la première miction d’urines. Un « consentement » devra être signé autorisant les organisateurs à recevoir les résultats des analyses et à les transmettre à l’association Campagne Glyphosate et au cabinet d’avocats. Afin d’analyser les résultats, il sera aussi demandé de compléter un questionnaire sur votre mode de vie. Ceux-ci seront traités anonymement en vue d’établir des corrélations statistiques.

>Pourquoi analyser le glyphosate dans les urines et pas le sang ?

L’analyse porte sur le glyphosate car c’est un marqueur de la présence des pesticides dans notre environnement (c’est un composant chimique qui n’existe pas naturellement).
Nous ne pouvons pas faire de prise de sang pour des questions d’organisation (geste médical). Cependant, nous constatons que le glyphosate se retrouve dans nos urines et qu’il est donc passé dans notre corps et à été en contact avec vos cellules.

>Quel labo est en charge des analyses ?

C’est le laboratoire Biocheck à Leipzig en Allemagne.

>Combien ça coûte ?

Actuellement, le coût de l’analyse elle-même est de 85 euros. Si vous désirez porter plainte, il faut ajouter le coût d’envoi par la poste et les frais d’huissier. A titre indicatif, les premiers prélèvements ont coûté environ 135 euros par personne (85€ d’analyse et 50€ de frais de justice).

>Faut-il une ordonnance du médecin pour faire des analyses ?

Non, une ordonnance n’est pas nécessaire pour analyser le taux de glyphosate dans vos urines dans le cadre de cette campagne citoyenne.

>Les dons/frais d’analyses sont détaxables et/ou remboursés ?

Pour l’instant, les dons et les analyses ne sont pas déductibles fiscalement, mais L’association Camapgne Glyphosate effectue actuellement les démarches nécessaires afin d’être reconnue d’intérêt général afin que les dons/analyses soient déductibles fiscalement. D’autre part, les analyses ne sont pas remboursées par le système de santé français.

>Comment puis-je partager mon témoignage ?

Vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : campagneglyphosatefrance@gmail.com